Présentation de la commune

Situation de la commune dans la région Pays de la Loire
Parvis de l'église
Evolution de la population

La commune d'Astillé est une commune mayennaise située dans la région des Pays de la Loire. Elle fait partie du canton de Cossé-Le-Vivien et est rattachée à la Communauté de communes du Pays de Craon.

Ayant appartenu à la province historique du Maine puis cadastrée en 1833, Astillé a une superficie de 2073 hectares pour plus de 900 habitants, réparti 1/3 à la campagne, 2/3 dans l'agglomération. La population est particulièrement jeune puisque près du quart de la population à mois de 15 ans. En moins de 20 ans, la population a doublé grâce à l'attractivité de la commune et à la proximité de Laval.

En 2010, une zone d'activité a été créée. A ce jour, nous avons plus d'une douzaine d'artisans installés sur l'ensemble du territoire et quelques commerce (boulangerie pâtisserie, salon de coiffure et garagiste)

Le bourg est placé au centre de ce territoire avec en son cœur l’église de la Sainte-Vierge (XIè siècle). De période romane, elle a conservé de cette époque la porte du midi et une petite voussure ainsi qu’une fenêtre au Nord. Différentes restaurations ont été réalisées au XVè et au XVIIIè siècle. De grands seigneurs ont été présents sur la commune notamment ceux de la Ragottière qui gardèrent la seigneurie de la paroisse pendant plusieurs siècles et ceux de la Saudraie.

De grands personnages ont également marqué l’histoire de la commune. Tout d’abord, Jambe d’argent, membre actif de la chouannerie en Mayenne (voir biographie dans la rubrique histoire et patrimoine). Victor Hugo a également fait une halte dans la commune au Bois de la Saudraie. Il retrace d’ailleurs cette traversée dans son livre « quatre-vingt treize ».

Une commune à l'Est du massif Armoricain

A environ 105 m d'altitude, le bourg est située sur un immense plateau.  Le sous sol astilléen est constitué de roches variées qui caractérisent une ancienne chaîne de montagne aujourd'hui fortement érodée : la chaîne Hercynienne qui s'est formé à l'ère primaire entre 450 et 300 millions d'année.

Le sous sol est composé essentiellement de roche sédimentaire. On y retrouve des alluvions, des limons et des colluvions accompagnant les cours d'eau pour le reste ceux-sont des argiles, des grès et des siltites.

Un climat tempéré semi-océanique

Le climat de la région d'Astillé est de type semi-Océanique. Il est caractérisé par des température estivales moyennes et des hivers peu rigoureux. Les hivers sont légèrement plus froids et les étés plus chauds que sur les régions littorales. La région d'Astillé enregistre plus de 40 jours de gel par an. La température moyenne est de 11°.

 

La structure végétale

Les boisements d'Astillé constituent un patrimoine naturel. Ils prennent différentes formes : les bois, les haies bocagères, les ripisylves (gaines boisées qui accompagnent les ruisseaux).

Ces boisements couvrent plus de 80 ha du territoire, soit près de 4% d'Astillé. Les haies bocagères et la ripisylve s'étirent sur près de 123 Km. L'inventaire communal bocager a été réalisé en 2020.

 

En 2014, la réhabilitation de l'ensemble du bourg (sécurité, accessibilité, aménagement paysager, circulation apaisée) a permis de rendre notre cité plus apaisante.

Les lotissements ont été urbanisés avec l'aménagement de chemins piétonniers (plus de 2 Km) avec haies de chaque côté afin de rejoindre le centre du bourg en toute sécurité.